.
 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Atlas Jekyll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neven Philladel
stay high

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Atlas Jekyll   Jeu 18 Aoû - 23:29



Mama, we all go to hell..


Atlas Jekyll




Je songe parfois que si nous savions tout, nous n’aurions plus d’autre désir que de disparaître.

NOM jekyll où est mr.hyde ? qu'une voix insidieuse susure, la vilaine voix de la raison incarnée, l'esprit secondaire qui habite son âme, la réponse sur le bout des lèvres, elle attend qu'il la trouve de lui même. la réponse serait simple sans  la désagréable sensation d'avoir oublié lequel des deux personnages il est, lui, perdu au sein de son propre être, dans sa propre histoire qu'un visiteur est venu tourmenter pour réécrire avec d'autres mots; ni jekyll, ni hyde, encore moins de stevenson, rien, une page blanche, de celles que la pluie a effacé, quelques mots s'y lisent et s'y devinent si l'on force un peu, si l'on s'intéresse de trop prêt à la bête mais de son passé il ne retient que de violent instantanés, noir, blanc et couleur du sang. peut-être jekyll et surtout hyde. ; PRÉNOMSatlas faute de porter le monde c'est un corps qu''il supporte, deux bras - quatre en les comptant quand il arrive que ses mains se souviennent de textures que son esprit n'aurait jamais osé frôler, des membres qui ne lui appartiennent plus-  son coeur, où se reposent d'autres rancoeurs plus sombres, le poids de sa propre vie dédoublée, d'un fardeau deux fois plus lourd à supporter, sur ses phalanges imprimée at last au conseil du murmure qui s'amuse tendrement à l'enfoncer et lui rappelle la maxime qui ne lui sierra jamais. At last, tu te feras tuer ; DATE ET LIEU DE NAISSANCEL'écosse. Loin, des années qu'il est exilé des terres natales sans aucune chance de revenir maintenant, jeté en pâture aux loups des states à fêter les anniversaires lors de vagues rencontres qu'un avion pressant écourtait, douze décembre, on lui a apprit à retenir une date pour bien compter chaque année qui le sépare de son destin, une hypocrisie enfin révolue avec les temps qui courent - les gens qui courent, plus vite que lui, maintenant qu'il leur est compté et le sien maintenant, n'a plus grand importance ; AGE ▲ il, elle, quelque chose à des millénaires, plus, moins, la chose est là avec ses pensées d'autrefois - souviens toi le monde et les bombes, la guerre inconnue, la rage dans tes veines, c'est la même - qui s'ajoute à ses millénaires à lui, des jours vécus comme des expériences sans fin, las de tout , trop de millénaires dans sa tête, ça ne donne jamais du bon, ça fait trop d'infinis et de choses vues, trop de souvenirs, parmi un  simple échantillon, rien entendu de dehors et pourtant la sensation d'y être resté trop longtemps, cette sensation de suffoquer que trente-huit années lui rappellent chaque jour, ça donne le vertige ; PARTICULARITÉS ▲ son corps et tatouée, son âme aussi, en couple scarifiée, des deux il ne peut s'en séparer sans y laisser un échantillon de vie, il n'est pas seul, il n'est pas spécial, on ne peut même pas dire que c'est de la magie, juste une malédiction, un compagnon involontaire qui a prit place dans son esprit dès sa jeunese ; PROFESSIONsecouriste qui a grand besoin d'être objectif, qu'on devrait secourir, lui même en besoin d'aide, il sauve quand on lui demande malgré sa tendance à se faire juge, aider son prochain n'arrache son ego que quand il considère que la personne ne vaut rien et ne sert à rien à la communauté, peut importe s'il est censé l'aimer ou partage son sang avec,  il ne fait plus la différence ce qui l'a rendu seul, indépendant, son frère est la seule personne qui peut le faire se questionner, revenir en arrière et réfléchir ? ; ORIENTATION SEXUELLE ▲ d'une voix timide elle demande, sa conscience animée - dit moi, c'est quoi l'amour ?, dans laquelle il perçoit la moquerie qui la caractérise et au détour de quelques pensées la réponse glisse comme la plume sur le papier. l'amour, il ne sait pas ce que c'est, incapable de savoir il répond d'une manière générique, que tout personne mérite d'être aimée, peut-être pas peur de lui même être rejeté comme déjà le cas s'est présenté  ; STATUT CIVILpour le meilleur et pour le pire marié au célibat, il ne compte pas vraiment, pas de place pour quelqu'un quand il n'y même pas assez de place pour toi dans ta propre peau, qu'il essaye de se convaincre pour ne pas faire face à une solitude ironique ; STATUT SOCIALdans la moyenne, un parmi tant d'autres,  avec plus grand chose depuis que le monde s'est écroulé sans avoir besoin de bombe atomique, vit de vols et de profits, survit. RACE ▲est-ce qu'il est encore humain, est-ce qu'il est possédé, un grand oui pour les deux, pour se rassurer, alors que la deuxième proposition s'est affirmée vrai, l'autre chassée par des regards accusateurs ;  CARACTÈRE ▲ instable, lunatique, impulsif, égoïste, impatient, colérique, incohérent, déloyal, amical, vif, ingénieux, cultivé, manipulateur, charmeur, charismatique, protecteur, possessif, matérialiste, misanthrope  ; SON GROUPE ▲ behind blue eyes ; AVATAR ▲ cillian murphy ; CRÉDITS ▲ écrire ici ;



UN depuis gosse, le nez dans les fleurs, sur les braises, sur tout ce qui bouge ou ne bouge pas, fasciné par les parfums et par tout ce qui constitue la nature pour laquelle il a plus de ressenti que pour un confrère humain, ressent à travers elle plus qu'il n'arrive  à se sentir bien en compagnie d'un être humain. DEUX chez lui c'est la meute, deux chiens, un dobberman pincher qui l'accompagne constamment et un husky, qui appartient à son frère, ainsi qu'une torture et quatre poissons rouges récupérés chez des gens qu'il n'a pas pu -ou voulu- sauver, il aime tous les animaux sauf les humains , en dehors d'abel TROIS jeune il a essayé d'apprendre par coeur la carte du ciel avant d'abandonner, il ne retient pas les images, ses souvenirs sont fades et décolorés, mais n'oublie jamais ce qu'on lui a dit, aussi, son petit frère lui a si longtemps parlé des étoiles qu'il a fini par se souvenir de quelques informations, plus que des moments heureux à ressasser, c'est le seul point d'ancrage qu'il possède pour ne pas définitivement perdre le contrôle de ce qu'il est, qu'il récite comme des prières avant de s'endormir, comme avec l'assurance qu'il pourra se réveiller après QUATREatlas n'est pas une personne sensible ni même attentionnée, être habité n'arrange pas le coup, sans avoir besoin d'être violent, l'esprit est mauvais par simple plaisir, il n'éprouve aucune satisfaction à faire souffrir ou prendre une vie, plutôt de l'indifférence, il se force à paraître, joue constamment la comédie CINQ en revanche, il a du mal à supporter de ne pas pouvoir partager son quotidien avec quelqu'un d'autre qu'un être immatériel, s'il y a bien une chose qui lui manque ce serait l'amour, jaloux de ceux qu se trouvent et finissent par se rapprocher, même en temps de crise, c'est une pièce manquante qui l'empêche d'avancer, être complet l'obsède SIX une apocalypse qu'il vivrait bien s'il ne craignait par pour sa "vie". entre les humains qui doutent de sa nature et n'hésitent pas à le menacer et les exorcistes qui veulent la peau de l'autre, même s'il ne tient pas à prendre parti, il se retrouve ballotté, jeté dans une guerre où il est forcé d'agir en soldat pour ne pas être montré du doigt, à se battre sur tous les fronts, contre eux, contre luiSEPT il n'a jamais cru en rien, et ce n'est pas de si tôt qu'il va espérer trouver le salut, anges, démons, visiblement de la mêmes race et aussi néfastes, il est dans son intérêt de choisir un parti qui pourrait sauver ses fesses malgré tout et il n'hésiterait pas une seconde à servir de marionnette si cela peu l'épargner, lui et son frangin qu'il doit aider, il le sait, faute d'en ressentir le besoin, jurer allégeance  pour connaître un autre maître que l'autre, idée de se dérouter HUIT il fait passer son intérêt avant celui des autres et manigancer des plans ne lui pose aucun soucis, c'est un débrouillard qui trouve toujours son compte et qui n'est pas effrayé à l'idée de se salir les mains s'il le faut, que ce soit avec du cambouis ou de l'hémoglobine   NEUFil n'aime pas se battre mais il sait se défendre,  il préfère connaître les points faibles de ses ennemis et s'en servir que se jeter dans mêlée, sa vengeance est redoutable, elle peut prendre jusqu'à des années, mais elle finira toujours pas retomber comme de la foudre divine, venger les autres il en fait aussi son affaire, tout est à prendre quand il s'agit de trouver un but à son errance DIX il a toujours eu peur de l'orage, peur du noir et du surnaturel, vivre avec sa peur enfouit dans ses tripes lui a apprit à surmonter tout ce qu'il n'avait pas le courage d'affronter, il est devenu plus fort, mais aussi plus dur, envers lui même plus qu'envers les autres, dépendant de son humeur, sa tolérance est approximative et influencée par l'autre, il n'est jamais sûr qu'il dort, ne sait jamais vraiment quand il est aux commandes. même pas sûr d'être encore un peu lui, chaque erreur lui semble fatale. ONZE l'autre, l'esprit perdu d'un guerrier des anciens, il est habité par un général déchu qui a perdu sa tête, mort inconnu au bataillon, sans désir de revanche brutal, c'est une  force tranquille redoutable, qui dissimule parfois des pensées violentes, un stratège en repentance qui fait de l'apocalypse son champ de batailleDOUZE des pensées étranges, qui ne sont pas à lui, il ne sait jamais si ce qu'il pense et vrai ou une suggestion, il en perd tellement le contrôle qu'il agit comme un robot et se crée des réactions programmées, pleurer, sourire, selon ce que la société juge correct, ne pas avoir de rêve est un gouffre dans lequel il tombe inlassablement à la quête d'une solution TREIZE come laissé pour mort, la pension dans le pays étranger pour cacher l'enfant fou, depuis tout jeune il est la bête de foire,  seul, qu'on ne nomme pas, qu'on ne reconnait pas, qu'on veut tous oublier, au regard dérangeant et aux manières déviantes  QUATORZE  seul, ou presque, son frère est indispensable, le seul que le démon n'a pas envie de laisser pour mort sur un trottoir, entre dégoût, fascination et pensées amicales, la cohabitation est explosive, elle ne tient à rien, mais elle s'accroche QUINZE dépendant des regards, il voudrait qu'on arrête de le considérer comme un paria,  il n'arrive pas à se départir de son attitude, besoin de trouver quelqu'un pour calmer ses peines et partager d'autres choses, il ne veut pas mêler son frère SEIZE indépendant, il n'est en besoin que d'une pièce de puzzle pour avancer, incapable de pleurer depuis des années, il attend les bras qui arriveront à exorciser ce démon là, faute de s'occuper du véritable esprit DIX-SEPT peur de laisser partir l'autre, cohabitation forcée, il est essentiel pour ne pas s'écrouler dans une coquille vide et perdre la boule, c'est son ticket gagnant dans le monde pourri, c'est devenu un avantage, maudit, mais assurance de ne jamais être désemparé DIX-HUIT les affaires sales qu'il regarde de loin, sensible à l'injustice plus que de raison, il a un besoin, comme une pulsion, de défendre  la veuve et l'orphelin, ou du moins, de se mêler de ce qui ne le regarde pas, reste à savoir si son sens de la justice est correct ou bourré de lacunes DIX-NEUF il n'admet que rarement ses erreurs, agit sans réfléchir et se montre sans pitié, l'autre est comme un lion qui ne serait jamais rassasié, se mêle de tout VINGTil rationne et s'occupe de ses comptes de manière exemplaire, pas spécialement partageur, il donne un coup de patte pour obtenir ce que l'autre veut mais de son propre chef, il ne donne rien.  

TON PSEUDO ▲ écrire ici ; TON ÂGE ▲ écrire ici ; TON PAYS ▲ écrire ici ; TA FRÉQUENCE DE CONNEXION ▲ écrire ici ; COMMENT T'ES ARRIVÉ ICI ? ▲ écrire ici ; TON AVIS SUR LE FORUM ▲ écrire ici ; UN COMMENTAIRE ? ▲ écrire ici ;

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godshand.forumactif.org
Neven Philladel
stay high

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Atlas Jekyll   Ven 19 Aoû - 1:13


Mieux vaut régner en enfer que servir au paradis


Titre



Tu as le choix d'abandonner la seconde partie, sinon tu devras écrire une histoire. Toutefois pas de nombre de mot imposé, tu le fais comme tu le sens. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godshand.forumactif.org
 
Atlas Jekyll
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
. :: 20% PERCENT COOLER :: 
PERSONNEL
 :: 
RED
 :: 
PERSONNAGES
-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: