.
 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Gray Wesson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neven Philladel
stay high

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Gray Wesson   Sam 6 Fév - 19:41


Gray Wesson


Nom : Wesson, un nom de famille qui ne va pas vraiment avec mon visage mais au moins j'ai l'air sérieux pendant quelques secondes. • Prénom : Gray à une lettre prêt du grey mais pas en cinquante nuances non plus. • Surnom : Aucun, même pas besoin avec un nom court et accrocheur un peu comme un slogan coca-cola. • Age et date de naissance : trente-deux ans et assez de dents pour me goinfrer d'un peu de tout et surtout de n'importe quoi. Si vous êtes assez fort en calcul vous pouvez deviner l'année, pour le reste c'est un trente-et-un octobre, soir d'Halloween.   • Lieu de naissance : Houston au Texas et nous n'avons pas de problèmes. • Études/Métier : Jardinier, parce que tout le monde aime l'herbe - mais non pas celle là - et la nature ou presque il faut bien quelqu'un pour que la pelouse de l'université ne se transforme pas en jungle amazonienne. • Statut civil : Célibataire, malheureusement, je n'ai pas encore trouvé de partenaire à embêter mais je compte bien y arriver quitte à devoir parcourir le monde entier. • Orientation sexuelle : bicurieux, l'amour c'est important dans la vie peut-importe le kiki. • Célébrité sur l'avatar : Ben Whishaw.


Physique :


La première fois que je me suis regardé dans le miroir en ayant vraiment conscience de qui j'étais – et outre le cri d'horreur que j'ai poussé quand je me suis rendu compte que oh mon dieu ma barbe poussait, j'allais mourir, ça y est bordel j'étais adulte, j'allais devenir ronchon pondre cinq gosses et tromper ma femme avec une secrétaire blonde moche  – j'ai tout de suite compris pourquoi je n'étais jamais pris au sérieux. Déjà parce que je fais bien trop jeune alors que je pense comme-ci j’étais un retraité de cinquante ans qui rentrait de la guerre d'un petit pays après avoir décapité des girafes roses, mais surtout parce que je suis définitivement trop mignon et que je n'ai absolument aucun scrupule à le chanter sous tous les toits. On dit de moi que je suis carrément croquant avec un petit visage, la petite barbe qui pousse ici et des grands yeux verts ouverts sur le monde, pétillants. Alors si on le dit c'est que ça doit être bien vrai. J'ai aussi des cheveux plutôt courts tirant sur le brun et occasionnellement je porte des lunettes. C'est plus une question de style qu'autre chose mais passons. Je suis de taille moyenne, assez petit pour passer avec les tarifs réduits au ciné et pas trop grand pour pouvoir se faufiler dans une Twingo. Je ne suis pas très exigeant en tenue vestimentaire, je suis la mode pour ne pas ressembler aux bosquets que je coupe mais je n'irais pas me ruiner dedans. Surtout parce que je le suis déjà.


Caractère :


Vu comme ça, j'ai l'air assez orgueilleux et narcissique. Ce qui est sans doute un peu vrai. Un peu. Vous n'avez pas besoin de me connaître pour remarquer que je suis déconnecté. Un simple regard sur la créature que je suis dans la rue et vous avez compris, oui, vous allez vous faire aborder par un type pas net qui va vous raconter pourquoi la vie est belle, les fleurs sont roses et les étoiles brillent. En réalité je pense énormément, même beaucoup trop. A propos de tout, surtout de rien. Je suis quelqu'un qui divague rapidement, qui n'arrive pas à se concentrer en dehors de son travail et qui passe son temps à rêver d'un monde meilleur. Un grand enfant oui. C'est exactement ça. Je suis trop gentil et je me fais souvent avoir, les gens abusent de ma générosité et de ma tendance à pardonner bien trop facilement. Le truc surtout, c'est que je suis une grande gueule qui dit tout fort ce que tout le monde pense sans doute et qui n'a pas peur des gros méchants. Un peu maso quoi. Je parle de tout et de pas grand chose mais je parle, je parle, je parle parce que c'est important d'échanger. J'ai souvent l'air timide mais je suis tout le contraire, une fois lancé sur un sujet vous allez souffrir. Mais je ne suis pas un ange non plus. Ou alors un ange sarcastique qui a confondu la bible avec le manuel du petit démon et qui a bu trop de jus d'orange. Autant je ne suis pas rancunier, autant j'aime toujours avoir raison.  Je suis borné, quand j'ai un truc en tête, impossible de me l'enlever. Ajoutez à cela ma tendance à vite devenir violent dans mes propos et bingo. J'adore jurer, j'ai beau être assez croyant j'adore insulter les autres avec toutes sortes d'expressions oubliées dans diverses langues parlant plus ou moins bien de Dieu pas assez tout puissant.
Un vrai gamin, ouais.


Histoire :


On vous dévisage toujours. On vous regarde comme-ci un truc tournait pas rond là dedans. Alors, oui ça tourne, bien en rond, même très bien. Trop bien. Les gens commencent par vous admirer. Savoir lire avant l'heure, c'est être un peu un grand sage. Puis les années passe et le savoir de savoir grandi, devient terrifiante. Et le gouffre se creuse. Être surdoué c'est pas marrant tous les jours, même si j'en ris beaucoup aujourd'hui, de moi, de ça, des autres. Mais quand t'est surdoué, que t'a pas de père et que ta mère se saigne pour toi,  rien n'est simple. Depuis mon plus jeune âge, je n'ai cessé d'être un peu à part, différent. L'école ne m'a jamais trop intéressé. Je m'en foutais, tout simplement. Tout ce qu'ils disaient je le savais déjà où je l'apprenais sur le tas. Pas besoin de rabâcher et de faire des contrôles. J'étais bon élève. Mais j'étais absent. Et ça les profs l'avaient remarqué. Par contre, que je sois différent des autres, ça. Il ne l'ont pas vu. Ou ne voulaient pas le voir.

Le monde n'est pas juste. C'est bien vrai. Mais à treize ans, tu n'as pas non plus envie qu'il te foute des baffes d'un peu tous les côtés.

Le premier contact avec mon père s'est avéré être le dernier. Visuel uniquement. Parce que je ne devais pas être là et que ma mère ne serait pas forcément heureuse de me savoir avec lui. Je ne savais pas son nom, à mon humble avis, ce n'était pas le « connard » habituel qu'elle sortait quand je posais des questions. Elle ne pouvait dire que ça. Va expliquer à ton gosse que son père l'a juste sautée puis s'est barré parce que, surprise, c'est un méchant monsieur. Ouais. Pas simple. Sauf que ton gamin est loin d'être simple lui aussi. Et le mélange est pas joli. La seule chose qu'il reste de son image, c'est une plaque militaire qui pendait de son cou. Un détail comme un autre mais qui pourrait servir. Je pensais qu'il servirait. Erreur.

On voulait faire de moi un grand élève. Universités et tralala. Mais moi je ne voulais pas ça. Mis on ne vous demande pas vraiment votre avis. Aussi idiot que cela puisse paraître, c'est match de basket qui me sauva de la destinée ennuyeuse des grandes études. Une mauvaise chute et un bras dans le plâtre et les vacances qui arrivaient  remirent en question la question de ma futur orientation. J'avais le droit de rester chez moi – ma mère a toujours été laxiste sur mes absences. Parce que m'ennuyais je suis sorti dans le jardin et j'ai regardé le jardinier de mes voisins couper, tailler, ramasser pendant des heures. Sans jamais penser à autre chose que ses gestes, l'odeur de l'herbe. Sans jamais s’ennuyer. Une révélation. Voilà ce que je voulais faire. Cela m'apparut comme une évidence. L'expliquer à ma mère l'était moins, mais nos mères nous comprennent et nous aime. Ce qui compte c'est qu'on fasse ce qui nous plaît, même si c'est être jardinier, partir dans une autre ville, ne pas être de ces grands diplômés.

Tant que je n'étais pas seul chez moi ça allait.

Au fond, les gens ont toujours eu raison. Effectivement, j'allais aller dans une grande université, mais certainement pas pour y étudier. J'allais y faire ce qui me plaisait. M'occuper de la nature et peut-être permettre à d'autres gars comme moi de découvrir que la voie du bonheur existe.

Université Retour. Métier.

Logement :


Je vis à : [ ] Austin North [ ] Downtown [X] South Austin [ ] Dans la résidence universitaire J'ai des colocataires : [X] Oui [ ] Non
Prénom/Pseudo : Gallinea• Âge : Quatorze ans ( écrit en lettre ça fait plus grand alors qu'en fait je suis encore en bébé). • Présence : environ 5/7. • Comment as-tu connu le forum ? Bouche à oreille, puppy Newton Swan m'a filé le lien et malheureusement pour vous et heureusement pour moi, car je suis une créature diabolique, j'ai aimé le concept et j'ai cédé à la tentation bouhou. En fait j'ai juste craqué comme une faible. • Premier compte ou multi-compte ? Premier (de la classe). • Quelque chose à ajouter ? C'est mon ultime bafouille Jean-Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godshand.forumactif.org
 
Gray Wesson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
. :: 20% PERCENT COOLER :: 
PERSONNEL
 :: 
RED
 :: 
PERSONNAGES
-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: