AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 myung welsch second shot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ITCH.
stay high

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: myung welsch second shot    Mer 27 Déc - 23:33

myung "mew" kang
ghost in the shell
○ âge › figé dans l'enveloppe d'un gamin,
de part sa petite taille et son air juvénile, mew  aurait du avoir vingt-six ans ce mois-ci, si le sort avait été plus favorable. piégé à jamais dans ses vingt-deux ans, l'air chétif et bougon d'un gosse qui aurait du manger plus de soupe.○ date et lieu de naissance › myung a vu le jour le vingt-sept juin 1992  à busan , originaire de corée, il faut bien avouer que le paysage actuel ne lui plaît pas forcément ; il s'habitue comme il peut à la culture du coin. ○ profession › sans emploi réellement stable, myung travaille actuellement dans une supérette comme caissier de nuit où il passe ses soirées à retourner les rayons en attendant le client et bavarder sur les derniers ragots croustillants (il parle aux crustacés qui attendent se faire dévorer) ; le gamin préfère se faire discret, il arrive même qu'on ne le remarque pas d'abord. du genre à surgir de nulle part - et extrêmement vif quand il s'agit de ranger rapidement les dégâts. il profite de son moindre temps libre pour s'évader derrière un écran. mew est un prodige de l'informatique et un hacker fier de l'être, les informations qu'il récolte sont souvent à destination de chasseurs qui ont besoins de renseignements rapidement. ○ situation amoureuse › le garçon n'est pas porté sur le romantisme bien qu'il eût par le passé éprouvé quelque chose qu'il a associé à de l'amour, il se considère aromantique cependant et vit seul en bon célibataire. il a, au moins, la compagnie de son chat - karma, qui lui apporte suffisamment de réconfort. fût un temps la colocation lui apparaissait comme une bonne initiative, maintenant il se satisfait amplement de n'avoir personne pour s'inquiéter de ses prétendues insomnies. ○ orientation sexuelle › bisexuel - en théorie il se trouve plus sapiosexuel mais le geek ne rentre dans aucun case. bien qu'il se sente plus à l'aise en compagnie du même genre, myung prend du plaisir avec n'importe qui, tant que ça reste physique. il n'est pas très du genre à cacher ses préférences ou être discret par rapport à ses intentions, il vit de manière décomplexé et se fiche pas mal de ce qu'on peut penser ○ situation financière › dur, dur. $$ dépensier, pas forcément, mew n'a pas le goût du travail, ni de la gloire. il se laisse vivre simplement et se fait trop souvent taper sur les doigts. son argent passe dans les petits plaisirs de la vie et surtout les soins pour sa bête. le reste il n'en profite pas et laisse dormir sur un compte ses économies pour le jour où il partira - où on l'y obligera. ○ groupe › bad company, mew est un monstre, une créature de la nuit, un vampire bien que sa transformation soit encore récente, puisqu'elle est lié au virus croatoan. mais le temps passe vite et cette nouvelle vie pèse, rend le plus insignifiant des actes lourd de conséquence. il doit d'abord trouver un moyen de se nourrir en s'assurant de ne pas sauter sur son chat ou la conciergerie et surtout se cacher, une seconde peau chez lui. myung n'a jamais voulu être extraordinaire et n'est pas enchanté à l'idée d'avoir gagné un genre d'immortalité ; ce n'est pas pour autant qu'il laissera le premier chasseur le priver de sa petite tête. quelque part, s'éloigner du genre humain n'est pas la pire des peines - il les hait déjà tous. ○ avatar › kim junsu. ○ crédit › de l'avatar, écrire ici (blue walrus).
profondément égoïste, très expressif, paisible, misanthrope, cérébral, rancunier, capricieux, envieux, fier comme un paon, susceptible, doux, pessimiste, détaché, indépendant, lâche, contemplatif, mélancolique sans doute, mauvais (dans tous ses jours), fidèle avec le temps.
○  comment vis-tu ton quotidien à blackwater falls ? › le quotidien de myung n'est pas des plus enrichissant : métro, boulot, dodo. vivre ? survivre plutôt. il n'a jamais désiré venir vivre ici et ne sait pas exactement ce qui le retient - les questions sans réponse sans doute; cette ville n'est pas le sienne mais elle supportable. il y a quelque chose d'intriguant dans tous les faits divers qui s'y passent et peu importe au final si la menace est toute proche. mew n'a pas la force de s'en aller. il a sans douté fait d''horrible chose pour mériter d'être enterré là ( après tout il est horrible). cette impression qu'il sera un étranger partout où il ira maintenant ne le quitte pas un seul instant. il regrette son quotidien confortable d'antan ; dans la rue, il regard bien trop souvent au dessus de son épaule. alors, mew ne dit rien car il ne parle jamais de lui, mais il vit très mal ce qui lui arrive, erre, serre les mains de mauvaises personnes, aspire au mal - toujours plus simple à faire que le bien. il regarde les autres comme-ci il n'étaient qu'un paquet de chair. pour d'autres, il est le freak du coin, gosse à lunette au sourire d'ange qui vend de l'alcool beaucoup trop tard pour des gens beaucoup trop bourrés, le dos courbé. le petit vendeur sympathique qu'on imagine vivant seul. peut-être au chevet de sa maman. (elle, l'a bien oublié). ces dernières années il avait fait des efforts, pour essayer de trouver sa place - de se trouver au moins un noyau d'ami. force est de constater qu'il doit tout refaire, encore, inlassablement et myung en est fatigué. au final, on ne sait pas vraiment d'où il vient et son accent traînant est sa seule carte en main pour faire taire les curieux.
son quotidien, c'est d'essayer de ne pas en avoir un et de disparaître.  
du temps où il était humain, mew raffolait de gourmandises et de sucreries ; les sucettes en particulier qui constituaient une bonne manière d'arrête de fumer. aujourd'hui, il mâche souvent du chewing-gum ou s'occupe avec un cure dent, pour ne pas penser à la faim. le sort lui était bien favorable puisque s'enfiler des tablettes entière de chocolat et reprendre trois fois du dessert ne l'a jamais aidé à prendre du poids. ce n'est que depuis qu'il est un vampire qu'il a vu deux kilos s'ajouter sur sa balance et qu'il ressemble moins à un squelette sur lequel on aurait juste rajouté de la peau. ☾☾☾  depuis qu'il est tout petit, mew est quelqu'un de relativement chétif. c'est d'ailleurs la première chose qu'on remarque chez lui. d’apparence faible, pas plus épais qu'une brindille, on peut vite sentir ses os quand on le prend dans ses bras et constater qu'à soulever, il n'est pas très lourd. il donne l'impression qu'on peut le briser en deux et forcément, les autres s'attendent rarement à la force qu'ils rencontrent en retour. pour compenser sa petite taille (1m68), la crevette a fait des art martiaux - surtout le taekwondo -  autant dire qu'il sait se défendre seul et n'est pas une princesse en danger. ☾☾☾ l'amour de sa vie, c'est "son" chat noir, karma, une femelle - il l'a découvert l'an dernier quand son ventre s'est curieusement arrondi. récupéré au bord d'une route, sauvé, soigné. si au départ il n'a pas voulu se l'approprier et l'a laissé en liberté, le minou est vite revenu chercher à manger chez son nouveau bienfaiteur. alors, myung lui a ouvert sa porte, l'a laissé éparpiller ses poils sur le canapé et dormir à ses cotés, dans son lit, quand la place n'était pas occupé par quelqu'un d'autre. le geek aime énormément l'animal, il s'y est attaché et quand sa nature de vampire s'est révélé, l'idée de se nourrir sur d'autres animaux l'a plus dégoutté que de tuer des hommes.  mew a plus d'empathie pour les bêtes que pour l'être humain ☾☾☾  mew a de nombreuses lubies clairement bizarre. (collections changeantes, accumulation d'objets inutiles)  mais s'il y a bien quelque chose qui lui procure un bien fou c'est sortit sous la pluie sans se protéger - car pourquoi pas ? déjà parce que la pluie arrive souvent avec des gros nuages noirs et
marque l'absence du soleil. moins désagréable de sortir un peu par ce temps. ensuite parce que le geek est un véritable gamin qui adore les flaques d'eaux. ☾☾☾ de nature extrêmement pessimiste, myung est le genre de personne qui préfère voir la vie en noir et blanc plutôt qu'en couleur. ça ne veut pas dire qu'il est déprimé ni qu'il déteste son existence, simplement qu'il est sans doute trop conscient de ce qu'il lui arrive. adieux les contes de fées et les rêves, l'esprit du geek est un esprit rationnel. pour autant, il n'est pas dénué d'émotions et très loin d'être "sans coeur" comme la majorité de ses proches tendent à croire ; il est juste très réservé et pudique sur ses émotions. myung fait toujours la gueule en voyant un clochard crevant le froid - bien qu'il ait plutôt tendance à abréger ses souffrances dans ce cas là. il n'aime pas les histoires de nanas qui se font agresser et quand il peut, il lui arrive d'apporter un peu de bonté dans ce monde de brute, de manière ponctuelle et surtout quand il sent que ça vaut le coup. le gamin n'est guidé que par son instinct, la morale c'est pour une autre.   ☾☾☾ atout dans sa nouvelle vie, jadis boulet à ses pieds :  le geek ne sait pas faire confiance. frôlant la paranoïa, myung craint les autres, craint les gestes qu'il ne voit pas venir. le pire doit toujours arriver et le meilleur c'est seulement quand il a les yeux fermés -et encore. myung n'a pas confiance en lui ,surtout, et s'il ne se déteste pas, c'est uniquement parce qu'il déteste les autres avant. le gamin a essayé mais on ne lui a pas donné le modèle au fond de lui c'est un gouffre béant qui attend le dégel.  comme un animal blessé qui ne se laisse pas approcher et sa condition de monstre n'arrange pas les choses. ☾☾☾ mal fringué. rien à dire de plus là dessus, mew s'habille comme une adolescente. couleurs criardes et dépareillées ou choix douteux, il n'a pas la mode dans le sang. s'il ne se teinte pas les cheveux de toutes les couleurs, il se laisse aller à toutes les bizarreries. en général, il porte un style unisexe qui a tendance à brouiller les pistes et mine de rien poser quelque chose question - et le rouge à lèvre n'était sans doute pas nécessaire. petite taille, petits fringues, il trouve son bonheur au rayon enfant, parfois, quand les sweat sont taillés trop grand - mais assez bien pour lui.  mais porter fièrement la tête de pikachu, c'est aussi griller quelques tarifs réduits au ciné.   ☾☾☾ myung se déplace en moto. c'est sa bécane et y toucher sans y être autorisé est à ses yeux un alibi recevable pour un meurtre. exit les virées romantiques sur une grande route pendant que le soleil se couche - déjà ça le fatiguerait pour rien. sa moto il se l'est payée d'occasion avec son premier salaire : déglinguée, vielle, complètement out. c'est des années d'entretiens, de passage dans un garage, à bricoler, se retrouver les mains huilées et noires qu'au bout du compte elle roule. et bien. vite, même. son vrai petit bonheur, son gosse. ++ BONUS ☾☾☾ possède un tatouage sur la hanche qui représente un corbeau,on raconte que c'est une histoire de gang mais en fait il a juste trouvé le motif joli,
il avait bu et n'a pas eu le courage de refuser. il ne l'a pas fait très légalement non plus, ni dans les règles de l'art mais dieu merci, il n'est pas infecté, tout va bien ☾☾☾ mew ne comprend pas le concept de l'humour, il rit quand il ne faut pas ou ne rit pas du tout. c'est difficile de passer une soirée agréable avec lui : préférez un film et si possible pas sur les vampires + une vrai teigne il est véritablement méchant et dit souvent ce qu'il pense quand il s'agit de quelque chose de négatif. + son accent est bon, correct même. mais encore un peu traînant. + il a un visage très expressif qui contraste avant son manque de conversation et sa volonté de tout garder pour lui : c'est presque drôle.
○ 27 juin 1987  ›  naissance en corée dans le couple kang, à l'époque où tout est encore tout rose, le ciel est bleu et surtout la vie est belle. il passe les premières années de sa vie dans le jardin, il demande de temps à autre à son père d'où vienne les nuages. innocent et ses questions. il voit souvent l'homme partir pour ne revenir que très tard. maman elle reste de marbre.  ○ 1997-2009 › arrivée au canada dans une ville voisine. myung n'a que dix ans, il garde des souvenirs encore très clairs de busan ; amis, le jardin le ciel et voilà qu'il arrive dans une ville où tout le monde le dévisage. son accent est très hésitant, au départ, il ne parle à peine un mot de leur langue - il s'enferme des nuits entière devant des dictionnaires, des bouquins. avide de savoir, il finira par mieux maîtriser que ses parents le dialecte. mais soif de connaissance ne préoccupera pas plus sa mère - ni le beau-père, l'étranger. le potentiel présent ne trouvera personne d'autre que les instruments ménagers pour s’entraîner. petit bricoleur. ☾☾☾ la raison exacte de son grand déménagement, mew ne la connaîtra que des années pus tard, sa mère fera en sorte de ne pas s'en vanter. d'abord, il apprendra qu'elle avait un amant qui lui avait promit monts et merveilles - lui l'homme et ses enfants qui n'ont pas l'air de l'apprécier.  il lui en voudra et pleurera longtemps papa avant qu'on lui balance au visage la vérité. elle le lui a dit avec tout le dédain et le dégoût dont elle était capable de faire montre. papa est un tueur. papa est en prison. il faut oublier papa. papa un voleur, papa au mauvais endroit au mauvais moment personne n'a voulu l'entendre. ils sont parti parce qu'elle ne pouvait pas supporter cette tâche sur sa vie parfaite. c'est à ce moment là que mew à comprit qu'il n'aimait pas mère. lui non plus. ○ 2009-2013 › avec l'arrivée d'internet et l'essor des nouvelles technologie, le geek trouve un travail dans une boîte où son job consiste essentiellement à répondre au téléphone et inviter les gens à vérifier que leurs branchements sont bien effectués. les bancs de l'école ne croisent alors plus son visage. il se livre entièrement  à son boulot lassant ;mais qui l'occupe. quand il s'ennuie il s'amuse à bidouiller les serveurs archaïques de l'entreprise ; et si quelque chose refuse de fonctionner ses doigts de fées trouvent la solution. c'est final au poste attitré de réparateur qu'il trouve sa place et personne ne semble s'en plaindre (sauf  le matériel torturé). c'est là qu'il fait la rencontre d'une collègue qui lui offre la perspective d'une véritable vie sociale. ○ 2012 › la vie suit son cours paisible, au milieu de maman grincheuse qui l'appelle encore pour son anniversaire - miracle - et les recherches pour essayer de retrouver papa. il se paye un vol pour la corée ma reviendra rapidement déçu, le temps perdu se rattrape difficilement et la ville qu'il déteste reste sa seule famille. parallèlement le petit couple qu'il forme avec natsya se fissure ; mew n'est pas assez démonstratif. l'arrangement  prend fin quand le geek passe la porte un matin d'automne pour ne pas faire demi-tour. ○ août 2013 › en plein cagnard il trouve une bête abandonnée devant chez lui, sur le bord de la route. un chat laissé là par ses propriétaires - sans doute évadé dans des contrées lointaines. mew décide de le ramener chez lui et s'occupe de lui payer des soins - la pauvre chose  déshydratée semble souffrir à la patte. le chat revient à la charge suite à son geste altruiste et puis il décide qu'il n'a qu'à le garder. s'il continue de chercher son véritable propriétaire, c'est surtout pour l'engueuler. ○janvier 2014 - janvier 2015  ›  job d'occasion, il récure les chiottes du nightclub dans lequel il a été engagé. faire les yeux doux au patron lui permet de bosser un an durant, parce qu'il a besoin d'argent. besoin de matos. besoin de procurer un vrai pc - le geek n'a pas dit son dernier mot. plusieurs soirs d'affilés il tape la discussion avec un client. toujours  la mère heure seule l'odeur de l'alcool est différente. au départ l'échange est presque haineux, le gamin déteste être dérangé dans son job, déteste être dérangé. le gamin le déteste. sauf quand il lui parle bout à bout de sa vie. de ses travers. un soir dans la brume, de la chasse. des recherches qu'il peine à faire. les prénoms s'échangent. bientôt les numéros. les adresses. et quelques fois des baisers. ☾☾☾ le type lui présente sa clique. une petites bande de ghostbursters. menées par l’appât du gain, eux et leur petite site internet aux couleurs criardes. des gosses qui traînent dans des maisons hantées à la recherche de sensation forte - qu'ils disent. contre quelques billets verts tout ce que le geek à un faire c'est suivre leurs victimes, leurs suspects. trouver des infos sur leur quotidien pour prouver quelque chose d'obscur qu'eux seuls semblent pouvoir démontrer. un jeu dont ils semblent s'amuser et myung ne dit rien. prend l'argent - c'est tout ce dont il a besoin. mais au fur et à mesure que le temps passe, les gens disparaissent, ne laissent pas de trace. jusqu'à ce que mew trouve un cadavre dans la cave. un cadavre et qu'il se retrouve dans le gueule du loup - quoique plutôt du vampire. comme dans un mauvais film, sur une chaîne oubliée à une heure trop tardive, ou matinale. mew qu'on a utilisé juste pour trouver des proies. devenue proie maintenant qu'il en sait trop. jack hésite et décide d'en faire un des siens. à la vie à la mort. quand bien même ils ne se sont jamais vraiment aimés. ☾☾☾ la faim terrible quand il se réveille, elle lui retourne les tripes. piqûre de rappel de sa nouvelle condition, la haine à l'égard du créateur est immense, autant qu'un semblant d'émotion. quelqu'un d'assez fou pour le garder parmi les vivants, lui offrir la place dont il rêve. et mew a cessé d'être seul ; et peut-être que le prix était trop fort payé. les semaines à faire le deuil de l'humanité, faire face au monstre. boire le sang - le besoin plus que l'envie. l'envie vient après. l'abandon de l'innocence. jusqu'à ce que la réalité le rattrape, bon chasseur il ne sert qu'à ça. fouineur chargé de trouver les gibiers, de s'assurer que tout le monde mangera - boira - à sa faim. la famille n'est que de nom, il n'est que le jouet favori d'un vampire mal luné. il choisit de quitter le nid. la solitude, il l'a trop aimée pour la quitter. jack aussi, sans doute, mais il l'a fait sans que l'autre n'ait trouvé d'autres arguments. tu regretteras. tu viendras pleurer. tu me supplieras de t'aider. et puis surtout « crève ».  ○ février 2015   › contrat renouvelé suite à la mort mystérieuse d'un serveur. son travail étant satisfaisant le patron du bar accepte que le jeune garçon rejoigne ses rangs. myung reste dans le même club, parfois craintif de voir apparaître l'ombre de son passé, d'autres dodelinant de la tête au son de la musique. apaisant les moeurs. et les alcooliques esseulées devinrent occasionnellement sa cible préférée. source sure, peu goutteuse, mais nécessaire. sursautant quand on lui pose trop de questions. il apprend bientôt que la pire menace c'est les autres. qu'il existe des chasseurs aussi du coté des humains. chargés de décrasser la terre des gens de son espèce. (et personne ne voudra l'écouter s'il dit qu'il n'est pas des leurs). finalement, c'est avec un sac à dos et ses économies qu'il disparaît pour échouer à blackwater falls. il dit au revoir au patron et à sa maison puis embarque le chat avec lui. direction le monde. ○ mars 2016 - maintenant  › nouvelle tête en ville. au début les regards sont un peu suspicieux puis, il s'occupe de remplacement à droite à gauche. et on s'habitude, lui aussi, commence à se plaire. surtout grâce à l'aide de Sal. Un chasseur qui n'a pas voulu lui couper sa tête de suite - et ça réchauffe le coeur mine de rien. mais malgré les propositions, l'aide qui s’offre à lui, le gamin refuse de prendre la main. impossible de faire marche arrière, il ne veut pas s'intégrer à nouveau dans un groupe et risquer de perdre des gens qu'il aime sincèrement. il accepte tout de même l'aide pour se trouver un logement. karma aura enfin une vrai maison. ☾☾☾ décembre 2016 sa place il la trouve plutôt dans un supérette - merci Sal tout de même, petit piston. caissier de nuit, il écoute volontiers les alcoolique se plaindre. témoin de la vie et de la mort, des déceptions amoureuses, de ceux qui ont cru voir un fantôme et qui ont besoin d'être rassuré. il regarde le temps et la nuit passer et croise des visages qu'il tâche de ne pas oublier - un prince charmant de passage. ☾☾☾ 17 février 2017 Sal ne répond pas au téléphone. Le gamin aussi les épaules. Il continue d’appeler pendant plusieurs jours, semaines durant. malgré l'inquiétude, il préfère croire à une mauvaise blague - ou peut-être que ce silence est pour son bien. De toute façon, il ne méritait pas qu'on soit trop gentil avec lui. Les chasseurs sont tous les mêmes ○ now  › il savait bien qu'il connaissait ce numéro. il veut savoir pour sal.
 
fiche (c) blue walrus
  beyond the veil :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godshand.forumactif.org
 
myung welsch second shot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Annyeong hasseyo! (안녕하세요!)
» problème impression suite à protection DEP
» Est-ce que ce shot est trackable ?
» .: Gossip Coco's World Imagination :.
» Han Guk ⊹ Kim Myung Soo ♥

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
. :: 20% PERCENT COOLER :: 
PERSONNEL
 :: 
RED
 :: 
PERSONNAGES
-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: